IncroyableCoorg

Population

Le peuple accueillant et courageux qui vit sur ces terres s’appelle Kodava. Les Kodavas sont notamment reconnus pour leurs qualités de guerrier. On trouve les premières références aux Kodavas dans la littérature Tamil Sangam du 2è siècle de notre ère. Leur origine reste inconnue et de nombreuses théories viennent contribuer au mystère et au romantisme de la région.

Les Coorgs et les Kodavas sont les races dominantes, mais d’autres groupes font de la région un véritable melting pot. Les Gowdas sont en nombre la seconde communauté de Coorg. Du temps des rois Kodava, ils s’occupaient du travail agricole, et faisaient aussi d’excellents éclaireurs en temps de guerre. Ils vivaient près des frontières et pouvaient donc garder un oeil sur l’ennemi, et donner l’alerte en cas de danger. Ils vivent toujours aujourd’hui près des frontières, et constituent une communauté fermière prospère.

Les Yeravas et les Kurubas, connus pour leur petite taille, travaillaient la terre et plus tard dans les plantations de café. Certaines de ces tribus travaillent aujourd’hui pour l’office des forêts, forêts qu’elles connaissent parfaitement, et luttent contre le braconnage et la contrebande.

Les autochtones n’étaient pas traditionnellement faits pour les affaires, ce qui incita des commerçants d’autres régions à venir s’installer à Coorg. Les vaillants Moplahs du Kerala, et quelques familles de marchands du Sud de l’Inde s’installèrent pour assurer le commerce et les échanges.

Les premiers chrétiens furent les Konkanis de la côte de Mangalore, parmi eux de nombreux étaient des prisonniers de Tipu Sultan qui furent libérés après la défaite de ce dernier. Ils vinrent à Coorg à l’invitation du roi, pour reconstruire le royaume ravagé par la guerre. Plus récemment, des Chrétiens du Kerala se sont installés là, achetant des plantations pour faire du commerce.

Bien d’autres communautés et cultures forment la mosaïque qu’est Coorg, parmi eux les Lingayats, les Tulus, les Male Kudiyas, les Sidis d’Afrique (aujourd’hui appelés Kapalas) et les Poleyas.

 
Coorg Kodavas
Kodava – La race guerrière!

Une légende veut que pendant la conquête d’Alexandre le Grand, nombreux furent ses soldats d’origine indienne à migrer dans le sud. Ils épousèrent des filles de la région et s’installèrent dans les collines des Ghats occidentaux. Le kupya, costume traditionnel, ressemble à la toge grecque;  leur teint pâle et leur traits aquilins font aussi penser au type grec.